Après ce mois de janvier où les bons vœux ont afflué avec la palme décernée pour la célèbre formule « Bonne année et bonne santé, surtout la santé c’est important » mais véritablement que faisons-nous pour notre santé et celle de nos proches ?

Sincèrement c’est une période que je n’apprécie guère, caché derrière l’hypocrisie de notre mauvaise alimentation, du manque d’activités physiques, de la non gestion de nos priorités, de la routine, de la non maîtrise du temps, il est temps de réagir et d’agir.

Plus que jamais nous avons besoin de prendre conscience de notre santé, voici quelques chiffres pour vous sensibiliser comme je le suis depuis quelques années.

Le cancer

Les dépenses pour les traitements ne font qu’augmenter de façon exponentielles, la santé est au bord de l’explosion avec les dépenses liés au traitement du cancer :

  • En 2004, 24 milliards de dollars
  • En 2008, 40 milliards de dollars
  • En 2014, 80 milliards de dollars

Les médicaments

En Europe, la France est le plus grand consommateur de médicaments avec un chiffre ahurissant où par an + de 14 millions d’ordonnances de + de 10 médicaments sont délivrées. Sans compter, les nouvelles maladies qui apparaissent avec les effets secondaires.

Personnellement, je me rappelle lors de mes opérations des ligaments croisés des genoux où les anti-inflammatoires m’ont littéralement abîmés l’estomac, les intestins … Je ne prends plus jamais d’anti-inflammatoire et opte pour le curcuma, le gingembre, les boissons détox à base de plantes naturelles et tout aussi efficace.

Le diabète

En Fance, 3 millions de personnes souffrent de diabète, un chiffre qui a doublé en 20 ans. Les autres conséquences sont multiples au bout de 10 années de développement du diabète : cécité, impuissance sexuelle, infections cutanées, détérioration du système sanguin et nerveux avec plaies, abcès, gangrène et amputations …

La prise en charge du diabète est estimée à 600 milliards d’euros dans le monde. Pour continuer à vous donner des chiffres en 1995, 135 millions de personnes soufrées du diabète contre  422 millions en 2016, soit plus de + 200% d’augmentation du nombre de personnes diabétiques.

Les personnes sont de plus en plus touchées, le premier facteur est lié à l’obésité pour rappel 1 personne sur 4 en Europe est obèse. En complément d’information, retrouvez le rapport de l’OMS à l’horizon 2030.

 

Quels sont les causes des maladies dites de civilisation ?

L’alimentation, la pollution, la sédentarité sont les facteurs principaux. La vie nous a amené confort et loisirs pour au final négliger une alimentation saine et équilibré, une activité physique régulière et d’utiliser d’avantages les transports en commun, le vélo et le covoiturage.

 

Les déserts médicaux

Plusieurs départements français ne possèdent seulement q’un 1 médecin pour 1 500 habitants. Plus de 4 millions de français n’ont pas accès aux soins. En 2016, le département de la Nièvre est devenue le premier désert médical de France. Les zones rurales sont particulièrement touchées comme le nord, le massif central, la franche-comté. Heureusement pour ne pas ternir d’avantage cet article des solutions commencent à voir le jour comme H4D, Health for developpement.

 


 

Pour conclure, il est important de comprendre que tout est fait pour les personnes en bonne santé, l’école, le travail, les crédits et très peu de choses même si cela évolue lentement pour les personnes malades ou handicapés …

Alors profitez de votre bonne santé en mettant toutes les chances de votre côté en améliorant votre alimentation, votre activité physique et votre rythme de vie.

L’enjeu de demain n’est pas de dire, de faire mais d’être.

Au plaisir d’échanger ensemble pour changer les choses ensemble et prendre en main notre avenir et celui de nos enfants.

Pour continuer votre réflexion, je vous conseille le documentaire sur Arté où à l’heure où je vous écris seulement 18 000 personnes ont regardé cette vidéo en replay, alors on partage cette vidéo ensemble ?

Replay Arté SOS Santé pour tous.

 


 

Cet article et ce partage n’engage bien évidemment que moi et mes propres convictions, s’il peut vous aider à prendre conscience j’en serais ravi, si ce n’est pas le cas c’est que tout va bien pour vous et je vous en félicite.

Bonne lecture et merci pour vos nombreux messages d’encouragement.